L AMOUR DEFENDU

Texte:

C'est pas la peine de se priver d'amour

Je veux t'aimer, pour toi, sans détour

C'est dans tes veines que l'espoir a pris feu

Je lis "je t'aime" là-bas dans tes yeux

J'ai envie de toi debout sur la terre

De survivre avec toi au bout de l'enfer

 

L'amour ne fait pas l'aumône et sur nos corps il est moi

Même s'il y a un fantôme qui depuis peu fait la loi

Je refuse d'être l'otage du premier baiser qui tue

Et puisqu'on est de passage faisons l'amour défendu

 

Aimons-nous comme deux mômes qui ne savent rien de tout cela

Et j'ai la clé du royaume quand je te tiens dans mes bras

Moi je me fous du sursis et des frontières à franchir

Je t'aime d'amour et tant pis si je devais en mourir

Je ne connais rien de plus beau que l'appel de ta peau

 

Tant que tu m'aimes dans ce jardin maudit

Je m'y promène, heureux, coeur ouvert

Et tu m'entraînes à l'amour interdit

Y'a rien à faire, je t'aime, tout est clair

 

L'amour ne fait pas l'aumône et sur nos corps il est moi

Même s'il y a un fantôme qui depuis peu fait la loi

Je refuse d'être l'otage du premier baiser qui tue

Et puisqu'on est de passage faisons l'amour défendu

 

Aimons-nous comme deux mômes qui ne savent rien de tout cela

Et j'ai la clé du royaume quand je te tiens dans mes bras

Moi je me fous du sursis et des frontières à franchir

Je t'aime d'amour et tant pis si je devais en mourir

 

Aimons-nous comme deux mômes qui ne savent rien de tout cela

Et j'ai la clé du royaume quand je te tiens dans mes bras

Moi je me fous du sursis et des frontières à franchir

Je t'aime d'amour et tant pis si je devais en mourir

Je ne connais rien de plus beau que l'appel de ta peau

Que l'appel de ta peau